29/08/2004

Au Tribunal d'Amour, après mon dernier jour" in L'Hécatombe à Diane, de Théodore Agrippa d'Aubigné (1552-1630)

Au tribunal d'amour, après mon dernier jour,
Mon coeur sera porté diffamé de brûlures,
Il sera exposé, on verra ses blessures,
Pour connaître qui fit un si étrange tour,

A la face et aux yeux de la Céleste Cour
Où se prennent les mains innocentes ou pures ;
Il saignera sur toi, et complaignant d'injures
Il demandera justice au juge aveugle Amour :

Tu diras : C'est Vénus qui l'a fait par ses ruses,
Ou bien Amour, son fils : en vain telles excuses !
N'accuse point Vénus de ses mortels brandons,

Car tu les as fournis de mèches et flammèches,
Et pour les coups de trait qu'on donne aux Cupidons
Tes yeux en sont les arcs, et tes regards les flèches.

23:32 Écrit par Titevie | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

coucou ;-) t'ai envoyer 1 mail ....par ici ...parce que on sait plus aller sur l'autre blog à cause de ta page lycos ...enlèves là .....;-)))
gros bisous .........

Écrit par : bio | 01/09/2004

Un... Petit bonsoir à toi...

Écrit par : Neige | 01/09/2004

bonjour je découvre votre blog et je le trouve tres beau !!! bvo bon wk

Écrit par : angeline | 02/02/2007

bonjour Je suis passé au hasard sur votre blog,bonne continuation

lysianne

Écrit par : lysianne | 10/04/2008

Les commentaires sont fermés.