04/07/2004

" Rien n'est beau que le vrai " in Epîtres (Epître IX) de Nicolas Boileau

... Rien n'est beau que le vrai : le vrai seul est aimable ;
Il doit régner partout, et même dans la fable :
De toute fiction l'adroite fausseté
Ne tend qu'à faire aux yeux briller la vérité.

Sais-tu pourquoi mes vers sont lus dans les provinces,
Sont recherchés du peuple, et reçus chez les princes ?
Ce n'est pas que leurs sons, agréables, nombreux,
Soient toujours à l'oreille également heureux ;
Qu'en plus d'un lieu le sens n'y gêne la mesure,
Et qu'un mot quelquefois n'y brave la césure :
Mais c'est qu'en eux le vrai, du mensonge vainqueur,
Partout se montre aux yeux et va saisir le coeur ;
Que le bien et le mal y sont prisés au juste ;
Quejamais un faquin n'y tint un rang auguste ;
Et que mon coeur, toujours conduisant mon esprit,
Ne dit rien aux lecteurs qu'à soi-même il n'ait dit.
Ma pensée au grand jour partout s'offre et s'expose,
Et mon vers, bien ou mal, dit toujours quelque chose..


13:58 Écrit par Titevie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Finalement... C'est un peu comme dans le monde des blogs...On écrit et...ON écrit...Mais qui nous lit?...A+

Écrit par : Marc | 05/07/2004

vos lecteurs...... ce sont les personnes qui veulent bien prendre le temps de vous comprendre ... de grands aliés : vos meilleurs amis en sorte, ceux qui vous connaissent certainement ( disons p-e ) même mieux que ceux que vous cotoyez quotidiennement

Écrit par : Absintheae | 05/07/2004

Les commentaires sont fermés.