14/06/2004

" Cent fois plus qu'à louer on se plaît à médire " de Joachim du Bellay (1522-1560)

 
Cent fois plus qu'à louer on se plaît à médire :
Pour ce qu'en médisant on dit la vérité,
Et louant, la faveur, ou bien l'autorité,
Contre ce qu'on en croit, fait bien souvent écrire.


Qu'il soit vrai, pris-tu onc tel plaisir d'ouïr lire
Les louanges d'un prince ou de quelque cité,
Qu'ouïr un Marc Antoine à mordre exercité
Dire cent mille mots qui font mourir de rire ?

S'il est donques permis, sans offense d'aucun,
Des moeurs de notre temps deviser en commun,
Quiconque me lira m'estime fol ou sage :

Mais je crois qu'aujourd'hui tel pour sage est tenu,
Qui ne serait rien moins que pour tel reconnu,
Qui lui aurait ôté le masque du visage.




13:30 Écrit par Titevie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

visiteuse Ce joachim du Bellay avait déjà constaté à quel point la nature humaine préfère les critiques aux louanges. Rien n'a changé. La société est comme cela aujourd'hui. C'est si rapide, facile et on récolte l'accord de tous. La montée de ce parti flamand d'extrême droite, c'est à ça que ça me fait penser... Discours de haine, de rejet de l'autre, votes extrémistes... J'y vois l'expression d'un cri de colère stérile et même destructeur.
Nous devons critiquer, la lucidité est indispensable, mais alors que ce soit en connaissance de cause. En étant plus ouvert, en s'informant et en tolérant la différence. Combien se sentent précoccupés par l'évolution assez inquiétante de de notre monde? Surtout combien s'investissent dans le changement? Trouvons le courage de nous investir dans autre chose que nous-même. sans cela, la critique est tout simplement affaire de lâche...

Écrit par : laurine | 23/06/2004

Ahh enfin ! contente de voir que qlq personnes de nos jours trouvent des réponses aux grdes questions contemporaines et des correspondances avec les événements politique....au moins tu constate en effet que la poésie a une vérité très "véridique" lol et +prude que les discours d'ho politiques.... qd on voit l'impact de la littérature sur les nazi ...on peut se dire que les Lettres ont déjà eu de forts impacts....

biz

Écrit par : Absintheae | 28/06/2004

Les commentaires sont fermés.